Petits plaisirs

Vous êtes ici :

Chemin

Sur ce chemin unique Que de sinuosités silencieuses de victoires bruyantes de défaites authentiques d’avancées périlleuses et de pensées errantes.   Sur ce chemin inique Si différent de l’autre Si similaire au bout quand la nuit revendique que l’on s’y vautre que l’on s’y résout.   Sur ce chemin épique de rêves, d’espoirs, de voyages,…

Détails

Oumnia

En moi résonne ta voix

Mélodie inaltérable

Berçant mon mal de toi

Quand tombe le silence

Cet air vulnérable

Apaise ton absence

Yeux d’ébène

Brillants de passion

Âme en peine

À perdre la raison

Jaillissent des larmes chaudes

Chassent la géhenne

Car réfugiée dans cette ode

Tu es une reine

La danse silencieuse de l’abeille

Cavités défectueuses. Bourdonnements. Fréquences caverneuses s’évanouissent dans le néant. Où sont les abeilles ? Faire taire le vacarme dedans, saisir les confidences dehors. La silhouette de ma grand-mère, encore. En moi, sa voix cotonneuse s’éveille. De mon oreille contre sa poitrine, subsistent les murmures. Osselets en peine, en ruine, se construisent une armure. Il leur faudra…

Détails

Une balle

Métal froid sur la tempe, peau rougissant sous la pression, visage livide, yeux exorbités, pupilles dilatées. Le sang circule dans les veines comme une rivière en crue. Il fait battre le cœur qui frappe des coups à la poitrine, à la tête, aux tempes, à l’estomac. Il s’animera jusqu’au dernier coup. Celui-ci ne viendra pas…

Détails

Minigolf

Ton esprit est aussi étroit qu’un parcours de minigolf. Tu t’époumones, tu jettes au visage du monde ton orgueil, tes exploits pathétiques, ta rigidité étrécie, ta fermeté inhumaine. Tu te crois entouré de l’élite mais il n’y a que boyaux perfides, êtres égarés dans une futile course au pouvoir sur des hommes et des femmes…

Détails

Heur

Confiture aux myrtilles, beurre. Le pain grillé craque sous mes dents, le jus des oranges sanguines coule rouge-acide dans ma gorge. Le frigo rompt de ses ondes le silence de la cuisine. Dehors, arbres dégarnis plient sous la force d’un vent d’automne qui hurle sa rage de ne pas voir venir l’hiver. La nature attend…

Détails

Vivant en moi

Voix vibrante dans le bois brut du plancher, irradiant le sol jusqu’à s’installer dans mes os. Voix puissante traversant les interstices des portes, faisant trembler les murs. Voix chaude enveloppant l’air, réchauffant l’atmosphère. Mains laborieuses travaillant la terre. Mains calleuses tenant la mienne. Mains rêches me caressant le visage, essuyant mes larmes. Yeux vitreux aux…

Détails

Végé

Végétarien. Végé ou rien. Exit l’animal. Je garde le végétal. Fini les lardons. Cramés ils étaient. Collés à la casserole comme de vulgaires asticots grillés. Les yeux rougis par la fumée j’avais ouvert les fenêtres. Le vent s’était engouffré dans la cuisine, faisant danser ma chevelure à l’odeur de chair de porc brulée. Buiten la viande.…

Détails